Le statut des intermittents du spectacle est particulièrement complexe et ses règles en matières de paie le sont tout autant.

> Les paies du spectacle, soit des intermittents, se font sur un logiciel spécifique : GHS

La gestion de la paie des intermittents du spectacle présente de nombreuses particularités car ils n’appartiennent pas au régime général et peuvent cumuler de nombreuses périodes d’activité chaque mois.

  • Ils sont rémunérés au cachet heure ou jour
  • Les salariés ont un numéro de congés spectacles pour pouvoir les déclarer
  • Ils ont un pourcentage d’abattement du Brut suivant leur emploi (musicien, artiste voix…)
  • Ils cotisent en plus :
  • AFDAS
  • Congés spectacles
  • Chômage intermittent
  • Leurs bases de cotisations et les taux se calcule différemment que les paies classiques (ex. Taux AT minoré de 30%)
  • Il y a des déclarations différentes à effectuer chaque mois :
  • Pôle emploi spectacle
  • AEM
  • Congés spectacle (trimestriellement)

Partager cet article :
Share on LinkedIn
Linkedin
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Print this page
Print