La Cour de cassation considère que le barème d’indemnités de licenciement sans cause réelle et sérieuse (« barème Macron ») est valide : il est conforme à la Convention n° 158 de l’OIT.

Dès lors, les juges fond ne peuvent plus déroger aux montants prévus par le barème Macron et écarter son application.

Cass. soc., 11 mai 2022, n° 21-14.490

Cass. soc., 11 mai 2022, n° 21-15.247

 

> Téléchargez gratuitement notre lettre mensuelle de l’actualité RH et sociale en PDF

 

Partager cet article :
Share on LinkedIn
Linkedin
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Print this page
Print